aller à l’île d’Oléron

Surtout au mois de juillet, c’est le pied !

Pourtant au début avec Oléron, on n’était pas trop copines. Ça avait même plutôt mal commencé entre elle et moi, et pour cause, quand j’avais 8 ans, j’ai failli être emportée par les vagues, il s’en était fallu de peu pour éviter le drame. Depuis, ( avec deux années de natation à mon actif ) l’Atlantique exerce sur moi une sorte de fascination. J’aime l’odeur de la marée, la mer qui se déchaine, le sable fin sous les pieds,  les grandes balades à vélo le long des côtes et aussi bien sûr … le poisson ! ( quand il nage mais aussi quand il cuit ). T’ajoutes à ça les couchers de soleil sur la mer, la lecture des best-sellers de l’été, le vin local et les barbes à papa des mini fêtes foraines et bim, tu tiens le concept de mes vacances idéales !

Cette année n’a pas fait figure d’exception et le retour à la réalité est toujours douloureux !  Pour les petits veinards qui comptent y passer en août ou même après, voici quelques-uns de mes bons plans, des petits kiffs qui rendent chaque fois mon séjour un peu plus agréable :

  • Faire ses courses au marché du château : Se balader entre les étalages, choisir des tomates à l’ancienne, de l’anchoïade, des petits chèvres au poivre noir et revenir avec la meilleure baguette de l’île : la Châtelaine, qu’on trouve dans la boulangerie du même nom.
  • Aller manger la meilleure églade de l’île, chez Mamelou,  Dolus d’Oléron. 
  • Pêcher des Louisettes, ( aussi appelées tellines ) lorsque la marée descend, en fin de journée, en plongeant ses mains dans le sable, là où les vagues échouent sur les pieds. Les cuisiner avec de l’ail et du persil pour l’apéro.
  • Boire du vin local. Il y a des vignes plein l’île ! Tant qu’à se la jouer touriste type, autant contribuer au commerce local. Attention, risque de bonnes surprises ! ( surtout dans le blanc )
  • Boire un coup en terrasse du Novotel de Saint-Trojan. Ça c’est le petit plaisir un peu chic, mais incontournable.
  • Une balade au port de Boyardville au moment où le soleil se couche. La lumière et les couleurs y sont sublimes.
  • Découvrir le marché des petits producteurs et manger des huîtres au port des Salines. D’après mes calculs il y a toujours un rayon de soleil, c’est mon endroit préféré sur l’île.
  • Faire une grande balade sur la plage de la Giraudière et respirer. Avec de la musique dans les oreilles on se croirait même dans un film de Lelouch.

Et du vélo, que du vélo, toujours du vélo ! Ça libère les endorphines, ça muscle les cuisses, ça aide pour le bronzage ( à condition de mettre des shorts courts et fluides évidemment ) et au détour d’une ruelle, on tombe souvent sur des petits trésors de roses trémières qui courent le long des clôtures des maisons charentaises aux fameux volets bleus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s