Mon plan d’attaque pour me remettre en forme !

Après une période de fête, euphorique et intense pendant laquelle j’ai préparé des dizaines de pots de confiture de lait que j’ai offerts à tous les membres de ma famille, mangé l’intégralité de mon calendrier de l’avent ( en une seule fois et en chantant All I want for Christmas ), englouti l’équivalent de mon poids en foie gras et découvert la gastronomie Suisse lors d’un road-trip autour du lac Léman, je peux dire que je suis à deux doigts de l’overdose de graisse. Là, il faut que je me bouge sévère avant qu’elle ne décide de se stocker sur mes fesses et de devenir indélogeable. ( C’est à dire que ces dernières années, il y a déjà eu quelques colonisations, donc là c’est complet les gars ! ) Alors oui évidemment, comme chaque année j’ai envisagé le sport mais comme j’en suis toujours au stade où je ne peux pas courir plus de 20 min sans avoir la sensation que je vais mourir, je vais encore attendre un peu avant de voir ça comme une vraie solution …

Pour virer les 2 kilos en trop et combattre la saleté de fatigue qui me plombe depuis 15 jours, mon plan d’attaque (re)commence donc avec un rééquilibrage alimentaire. Rien de drastique ni de trop restrictif ( c’est le meilleur moyen de se lasser rapidement ). Juste, de meilleurs réflexes. Choisir une alimentation plus saine, des aliments de saison, moins de graisse, moins de sucre, plus de végétal et surtout moins d’aliments transformés, ce sont les premiers automatismes qui sont les plus difficiles à mettre en place. Mais le reste suit. Le plus important est de toujours garder la notion de plaisir : lorsque l’on aime manger, il faut être créatif pour pouvoir manger équilibré. Jouer avec les couleurs et les saveurs, se faire plaisir visuellement d’abord. Moi pour l’inspiration, j’ai toujours quelques bonnes références sous la main :

Green Life, Mango & Salt, Deliciously Ella, Ella Woodward et Cuisine Lagom, Steffi Knowes Dellner, ( une découverte récente puisque c’était un de mes cadeaux de Noël. ) Au delà des recettes et les univers et parcours des auteurs sont de vraies sources d’inspiration pour moi. Il suffit parfois que je passe une demie-heure à regarder les photos et je me transforme en une tornade de la cuisine healthy. ( oui, je ne sais pas pourquoi, c’est cette image qu’est venue …)

Ce qui est agréable lorsque l’on se reprend en main, c’est que le corps se reprogramme assez vite. Moins de fatigue, plus d’énergie, un teint rapidement plus éclatant. En fait il suffit de commencer et on n’a plus envie d’arrêter ! Allez on se bouge ? Commençons donc par le commencement …

Mes quelques astuces qui peuvent donner envie de se motiver et faire la différence :

  • Ajouter du granola dans une salade, de la crème de chèvre cendré dans une soupe, du cheddar dans un chili végétarien, des pépites de chocolat noir dans un banana bread etc. ce genre de petites touches peut transformer une assiette classique en un plat original et gourmand et peuvent palier aux mauvais réflexes d’ajout de matière grasse  qu’on confond trop souvent avec le goût.

  • Trouver des variantes aux produits que l’on n’affectionne pas particulièrement, mais qui peuvent avoir un intérêt nutritif. Le kiwi est l’exemple le plus probant dans mon cas : je trouve ça trop acide, limite désagréable au palais. Récemment j’ai découvert le kiwi jaune , beaucoup plus doux et sucré et depuis je me suis un peu réconciliée avec le concept. L’acidité du kiwi vert me dérange un peu moins lorsqu’elle est contrebalancée par quelque chose de plus doux genre le poisson cru, en carpaccio par exemple.

  • Saler ses plats avec du sel rose de l’Himalaya. Il provient de la roche, on consomme donc moins de sodium qu’avec du sel classique et ça regorge de bienfaits assez étonnants ( fer, calcium et potassium … )
  • Faire des jus avec les fruits ou légumes qui traînent pour éviter de jeter et faire le plein de vitamines.

  • Mettre du vert partout.  De la roquette, des pousses d’épinard, du mesclun …  avec un trait de vinaigre balsamique c’est toujours une bonne option, ça va avec tout et ça fait de jolies assiettes.

Mon plan d’attaque commence ce soir avec un bon chili végétalien maison et une salade de clémentine à la cannelle. ( et peut-être même un carré de chocolat, tiens )

Recette du chili végétalien : ( pour 4 pers)

Ingrédients : 500g de haricots rouges en bocal de verre ( je préfère le verre à la conserve ), 1 poivron rouge, 2 oignons, 1 gousse d’ail, 3 tomates bien mûres ou 1 boite de tomate pelées concassées, épices ( cumin, paprika … ), Un peu de piment d’Espelette ou une goutte de tabasco et de la coriandre fraîche. 200g de riz.

Peler et émincer les oignons, hacher finement les gousses d’ail, couper le poivron en petits dès, dans une cocotte, faire revenir les oignons, l’ail et le poivron dans un filet d’huile d’olive. Cuire 5 minutes puis ajouter les tomates concassées ainsi que les épices selon le goût souhaité. Laisser mijoter jusqu’à ce que la sauce épaississe. ajouter les haricots rouges en fin de cuisson. Cuire le riz puis servir.

On peut aussi accompagner cette version végétarienne avec de l’avocat coupé en lamelles et arrosé d’un petit filet d’huile d’olive et d’un jus de citron vert.

La salade de clémentines à la marocaine :

Ingrédients : 4 clémentines, 10cl de fleur d’oranger et une pincée de cannelle.

Éplucher les clémentines et séparer les quartiers. Arroser de fleur d’oranger et saupoudrer d’un soupçon de cannelle.

Et puis je vais m’accorder ce petit carré de chocolat, parce que la vie est trop courte les gars …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s